3.jpg 14.jpg 12.jpg

Le Système PECS et l'Approche Pyramidale de l'Education



Développé par :

Dr Andrew BONDY (psychologue) et

Lori FROST (orthophoniste)

Qu'est-ce que l'Approche Pyramidale de l'Education ?
L'Approche Pyramidale de l'Education créée par le Dr A. BONDY, s'appuie sur les principes de la thérapie comportementale ainsi que sur le développement des aptitudes de communication fonctionnelle. Par l'Approche Pyramidale, nous disposons d'un protocole spécifique d'apprentissage sur la communication particulièrement efficace, sans oublier l'importance d'un environnement approprié. Cette approche a été expliquée dans le modèle visuel d'une pyramide. La base de cette pyramide décrit « pourquoi les enfants apprennent » et « ce qu'il faut enseigner ».Le sommet de la pyramide décrit « comment enseigner ». Tous les éléments de cette pyramide sont appliqués dans le protocole du PECS.

Comment est né le PECS ?
Le PECS a été créé en 1985 par le Dr A. BONDY (psychologue et thérapeute comportementaliste) et Lori FROST (orthophoniste) après son utilisation dans le cadre du programme pour les jeunes enfants autistes de l'Etat du Delaware aux Etats-Unis. Le PECS a donc été développé en guise de réponse aux difficultés d'enseignement auprès de ces enfants. A l'origine, ce système de communication par échange d'images a été conçu pour répondre aux difficultés rencontrées pendant plusieurs années avec différents programmes créés pour améliorer la communication.

Le PECS : qu'est-ce que c'est ?
Comme son nom l'indique, le PECS, de l'anglais Picture Exchange Communication System, est un système de communication à  base d'échange d'images. Ce système permet de suppléer ou d'augmenter l'échange de la part des personnes ayant des troubles autistiques ou présentant un déficit de la communication sociale.

A qui s'adresse-t-il ?
Dr BONDY et Lori Frost ont découvert que le PECS peut représenter un système de communication efficace pour n'importe quelle personne ayant des difficultés à  s'exprimer oralement et dépasse largement le cadre de l'autisme. Il peut être utilisé avec des enfants de tout àge ainsi qu'avec des adultes présentant un syndrome autistique, des troubles envahissants du développement ou toute autre difficulté de communication et d'interaction sociale qui empêche le développement d'un langage fonctionnel ou acceptable dans notre société.

Est-il long à  enseigner ?
Normalement les personnes acquièrent les premières phases du PECS assez rapidement car ils sont très motivés par le système de récompense.

Quels sont les objectifs ?
L'objectif est d'inciter un enfant qui autrement éviterait de communiquer avec autrui de le faire. L'objectif initial est que l'élève apprenne à  demander des objets désirés (une boisson, un jouet, etc.) en échangeant des images avec l'aide d'un partenaire de communication et d'un incitateur physique, puis de manière indépendante. Petit à  petit l'élève apprend à  se servir du PECS pour poser et répondre à  des questions, faire des commentaires, etc.
Même si ce n'était pas un objectif principal en développant ce système, ceux qui l'utilisent remarqueront que le PECS aide souvent les élèves à  amorcer le langage oral.

Pourquoi utiliser l'image d'emblée et pas la photo par exemple ?
Pendant les deux premières phases du PECS les images n'ont pas d'importance car c'est la notion d'échange qui est privilégiée. En revanche, on utilise des "images génériques" plutôt que des photos au début du PECS pour essayer d'aider l'enfant à  généraliser, quand il commence la discrimination à  la Phase III.
Si l'enfant ne parvient pas, après un certain temps, à  discriminer ces images-là , nous utilisons d'autres stratégies au sein d'une hiérarchie qui inclut à  un moment défini les photos.

Ce système, est-il compatible avec l'approche T.E.A.C.C.H. ?
Tout à  fait, les deux méthodes mettent l'accent sur la communication : le PECS enseigne l'amorce. Les deux méthodes mettent aussi l'accent sur la compréhension.

Ce système ne risque-t-il pas d'entraver l'accès au langage oral ?
Bien au contraire ! Le PECS a été créé comme système de communication mais nous avons trouvé au cours de ces derniers 20 ans que cela encourage le développement du langage oral (surtout avec des enfants de moins de 7 ans).

Que répondriez-vous à  ceux qui parlent de conditionnement concernant ce type de méthode ?
Nous leur répondons que « ce qui est bon pour nous est aussi bon pour les personnes avec qui nous travaillons ». Nous sommes tous sous l'influence de «récompenses» dans notre vie. Nous sommes conscients qu'une tà¢che ou un travail difficile nous apporte quelque chose en contrepartie : un salaire et la possibilité de s'offrir des loisirs, de partager les plaisirs de la vie, etc. Si nous n'offrons pas aux élèves un système de récompenses pour reconnaà®tre leurs efforts, nous leur demandons d'assumer la vie d'une façon que nous ne pouvons pas assumer nous-mêmes.

Comment le PECS est-il diffusé ?
Il est principalement diffusé au travers des conférences et ateliers auprès de parents et de professionnels. Il est également diffusé lors des consultations faites dans nos locaux ainsi qu'à  domicile, lors des visites d'écoles, dans les hôpitaux et autres établissements pour enfants et adultes.
Les bons résultats récents obtenus démontrent que le bouche à  oreille fonctionne de mieux en mieux.